Nouvelle version du Notre Père

Le père Bertrand nous aide à comprendre le "Notre Père"

 

SIMPLE MEDITATION SUR LE NOTRE PERE

 

Notre

(et non pas « mon » : Dieu n’est pas pour moi seul, mais pour tous les hommes)

 Père,

(Dieu est Père de façon incomparable; si nos propres pères terrestres sont imparfaits, n’en déduisons pas que Dieu a les mêmes défauts qu’eux)

qui es aux cieux,

(Dieu n’est pas dans les nuages, mais au-delà de tout, incomparable, inimaginable)
que ton nom soit sanctifié,

(Dieu est quelqu’un : il porte un nom. Il n’est pas une énergie impersonnelle)
que ton règne vienne,

(Règne de Dieu ou règne du mal : à nous de choisir notre camp !)
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

(la volonté de Dieu est une nourriture pour le cœur humain et non une atteinte à notre liberté personnelle)
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

(le pain pour le corps mais surtout le pain qui nourrit le cœur : Le corps du Christ)
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

(Dieu est miséricorde. Mais comment aurais-je l’audace de demander à Dieu de me pardonner, si je refuse moi-même le pardon que mes frères me demandent ?)

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

(la Tentation avec un grand « T » c’est croire que Dieu ne nous aime pas vraiment)
Mais délivre-nous du Mal.

(le Mal avec une majuscule : le Malin, le Diviseur, le Tentateur,

Satan, celui qui nous entraîne dans la haine

et le refus de Dieu et des autres)

 

Abbé Bertrand ESTIENNE, curé

Article publié par Paroisse St Eloi de la Rhônelle • Publié Vendredi 08 décembre 2017 • 249 visites

keyboard_arrow_up