Le dimanche des rameaux.

La vie ne finit pas.

Six jours avant la fête de la Pâque juive, Jésus vient à Jérusalem. La foule l’acclame lors de son entrée dans la ville. Elle a tapissé le sol de manteaux et de rameaux verts, formant comme un chemin royal en son honneur.

C’est en mémoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux (de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les régions). Ces rameaux , une fois bénis, sont tenus en main par les fidèles qui se mettent en marche, en procession : c'est la marche vers Pâques du peuple de Dieu à la suite du Christ.

La tradition chrétienne veut que l’on emporte, après la messe, les rameaux bénis, pour en orner les croix dans les maisons : geste de vénération et de confiance envers le Crucifié.

Les « rameaux » de feuillage toujours vert, bénis  par le prêtre, rappellent que la vie ne finit pas.

Article publié par Paroisse Saint Eloi De La Rhônelle Préseau • Publié le Dimanche 10 avril 2022 - 11h02 • 350 visites

keyboard_arrow_up